demain comme hier
l’eau s’écoule entre les rocs
premier jour de l’an

les jours se rallongent
sur la route une fissure
pousse une herbe folle

marche dans la neige
le froid emplit mes poumons
silence feutré

porté par le foehn
il plonge dans le ciel bleu
haut ! mon cerf-volant

hier comme demain
les montagnes nues se noient
dans un ciel trop bas

Leave A Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam